Rechercher
  • amelie.bzh.ch

Photographie : les débuts

Cela fait maintenant un peu plus de deux ans que j’ai mon premier appareil photo reflex. Un canon 1300D, qui m’accompagne à peu près partout. Il y avait une bonne opportunité sur un site de vente privée, alors je me suis dit: “On verra ce que ca donne”. J’ai commencé comme vous tous, avec l’objectif 18-55mm du kit. Pendant la première année, j’ai fait mes premiers test, en mode Auto pour la plupart, ou avec les modes prédéfinis. De quoi prendre ses premiers repères pour la composition et la lumière.

C’est une des premières photos que j’ai prise avec l’appareil photo. Je n’étais pas très bonne en composition... Le tétéphérique s’est retrouvé coupé, j’aurai pu faire un focus sur la vallée et avoir la cabine dans le plan. En réalité, la seule chose qui m’importait, c’était les montagnes derrière. J’avais totalement oublié que photographier, c’était aussi raconter une histoire.

Ensuite, j‘ai commencé à regarder à droite, à gauche ce qui se fait sur les réseaux sociaux. Au détour d’une balade en Suisse Romande, je suis tombé sur le livre de Nicolas Croce: J’apprends la photographie - 25 exercices pour progresser et réussir ses photos.

Avec ses 25 exercices pratiques, tu peux même apprendre le “Yoga du photographe”. Si, si ça existe! 🤗

Ces lectures et exercices pratiques m’ont beaucoup aidé pour comprendre l’ouverture, l’ISO et la vitesse d’obturation. C’est ce qui est souvent appelé le triangle d’exposition. Tout ça pour jouer avec la lumière.


Au début, je voulais simplement connaître l’appareil photo, apprendre son fonctionnement, commencer à utiliser le mode manuel ou les modes semi-automatique. Mon préféré étant le mode AP (Aperture priority), c’est sans doute le plus utile quand on fait de la photographie de paysage. Après un cours à la Swiss School of Photography à Zürich, j’ai appris les techniques pour des poses longues pour photographier la Fraumunster de Zürich pendant un coucher de soleil. C’est incroyable ce qu’on peut apprendre en deux heures de cours! Voici ci-dessous le résultat en image, ça a été un déclic...

A la suite de ce cours, j’ai acquis mon premier objectif grand angle: Tokina 11-16mm f/2.8 et un trépied (Rollei)

Quelques mois plus tard, j’ai pris une licence Lightroom parce qu’on se rend rapidement compte qu’aucune photo ne passe pas par cette étape. J’y reviendrai dans un article plus tard.

Plus récemment j’ai eu envie de remplacer l’objectif du kit pour accroître la qualité de mes photos et pour pouvoir aller plus loin dans ma créativité. Le grand angle du Tokina a ses limites. J’ai alors choisi un objectif d’occasion le Sigma 18-200mm f/3.5-6.3, sa luminosité est par contre moindre que celle du Tokina, mais les qualités de photos sont sublimes. J’ai aussi craquer pour son tout petit prix en occasion à la boutique Photo Vision de Lausanne.


Depuis, je consacre plus de temps à la photographie. J’essaie de sortir pour la photo au moins une fois par semaine (ça n’est pas mon travail), et je tente de transmettre ici et par les réseaux sociaux (Instagram) les émotions capturées le temps d’une image.

0 commentaire
© 2020 Amélie Séguin - amelie.bzh.ch